--> -->

Pourquoi voulez-vous quitter votre employeur actuel ? Comment répondre

Rubrique Réussir un entretien d'embauche - © 2010 Alertemploi

Lorsque vous êtes en poste et que vous vous rendez à un entretien d’embauche pour un emploi au sein d’une autre entreprise, il faut vous attendre à ce que le recruteur vous demande la raison pour laquelle vous souhaitez changer d’emploi, surtout en période de crise. Ayez les bons réflexes pour répondre.

Pourquoi un recruteur vous pose-t-il la question ?

Tout simplement pour savoir ce qui ne vous convient pas ou plus dans votre situation actuelle et si le nouveau poste que vous visez pourra répondre à vos attentes. Il souhaite également pouvoir avoir des indications sur ce qui vous motive au travail, ce qui ne vous convient pas.

Comment répondre ?

Dites simplement la vérité, en restant logique

A l'étroit dans son job

Une des principales raisons de changement de poste : se sentir à l'étroit dans son job

Il n’y a qu’une personne qui a la réponse : vous ! Demandez-vous simplement pourquoi vous avez eu envie d’envoyer une candidature alors que vous aviez déjà un emploi. Dites la vérité mais dites la comme il faut. Il peut y avoir plusieurs raisons de quitter un emploi. Des raisons liées au poste actuel (envie d’évoluer, d’avoir plus de responsabilités, envie de découvrir un nouveau secteur ou de nouvelles méthodes de travail, etc.) et liées au poste visé (le salaire est plus élevé, l’entreprise est attractive, le cadre de travail est agréable, le société est en croissance, etc.) L’important est de rester cohérent.

Ne donnez pas de causes de départ que vous risquez de retrouver dans le nouvel emploi que vous visez.

Prenons un exemple. Vous quittez un emploi de Chef d’Atelier par ce qu’après plusieurs années dans la société vous vous rendez compte qu’il n’est pas possible d’y évoluer. Si vous êtes face à un recruteur pour un poste de Chef d’Atelier, il y a de fortes chances qu’il se dise que vous ne vous réaliserez pas plus dans ce nouvel emploi. Pourquoi iriez-vous quitter une situation stable pour un emploi avec une période d’essai et qui ne répond pas à vos espérances ? Il faut alors que vous argumentiez. Par exemple :

Je postule chez vous en tant que Chef d’Atelier, poste que j’occupe déjà, alors que je cherche une évolution. Le poste présenté dans l’annonce me paraît totalement répondre à cette attente. Certes, le titre est le même, mais cet emploi au sein de votre entreprise a plus d’envergure : les équipes à manager sont plus conséquentes, il y a plus d’autonomie et de responsabilités. Enfin, en passant d’une TPE à une grande entreprise, je pense intégrer une structure plus favorable à l’évolution que mon entreprise actuelle.

Evitez les réponses négatives du type “J’ai fait le tour du poste”.

Ne dénigrez ni votre entreprise, ni votre poste actuel

Critiquer votre poste ou votre entreprise est une erreur que commettent certains candidats. “Je m’en vais car je n’en peux plus, ils sont odieux et paient au lance-pierre”. Vous donneriez immédiatement l’impression au recruteur de partir sur un coup de tête, après avoir provoqué des conflits et que vous pourriez en créer dans cette nouvelle entreprise. De plus, vous passeriez pour quelqu’un de négatif et donneriez finalement l’impression d’avoir abouti sur un échec (je m’en vais par ce que ça ne me convient pas).

Il ne faut bien sur pas mentir sur la raison pour laquelle vous souhaitez changer d’emploi, mais faire attention à la manière dont vous présentez les choses.

Le seul petit “mensonge” que nous vous recommandons concerne l’exposition d’une action en prud’hommes à l’encontre de votre employeur. Un recruteur vous jugera en quelques minutes, ne donnez pas le bâton pour vous faire battre. Que vous soyez dans vos droits ou pas, le recruteur a de grandes chances de prendre peur et de classer immédiatement votre candidature. “J’ai su au bout de trois minutes d’entretien que ce [un candidat ayant parlé d'un prud'hommes en cours] n’était pas lui que j’allais recruter : il était au prud’hommes avec son employeur actuel. On a déjà assez de problèmes comme ça, on ne va quand même pas recruter pour s’en créer de nouveaux !” nous confie un Responsable RH a qui nous présente son expérience en la matière.

De même, si votre employeur actuel refuse de vous payer vos heures supplémentaires, vous impose une trop grande disponibilité, si vous vous sentez harcelé, etc. évitez à tout prix d’évoquer le sujet. Peut-être que vous avez raison, mais le recruteur est bien souvent un représentant de l’employeur à qui il doit rendre des comptes. Ne l’oubliez pas !

Questions du même type

Cet article vise également les questions :

  • Qu’est-ce qui ne vous plaît pas dans votre poste actuel ?
  • Pourquoi voulez vous changer d’entreprise ?
  • Quelles sont les raisons pour lesquelles vous souhaitez quitter votre poste actuel ?