--> -->

Réponse négative après entretien : 5 conseils pour rebondir

Rubrique Après l'entretien d'embauche - © 2010 Alertemploi

Vous avez passé un entretien d’embauche et après quelques jours d’attente le recruteur vous informe que vous n’avez pas été sélectionné ? Ne vous démotivez pas, au contraire ! Voici quelques conseils pour rebondir efficacement après une réponse négative.

Ne reculez pas …

1. Ne réagissez pas mal à la réponse négative

S’il y a bien une chose à éviter, c’est de s’énerver  et ou de faire des remarques désobligeantes au recruteur. Ce conseil peut vous paraître banal mais il arrive plus fréquemment qu’on ne le croit que des candidats s’énervent à la découverte de la mauvaise nouvelle. “De toutes façons, votre boîte ne m’attirait pas tant que ça”, “Et vous avez mis une semaine pour me dire ça ?”, “De toutes façons vous êtes comme tout le monde, vous ne prenez pas de seniors/femmes sur ce poste/jeunes, etc.” sont le genre de remarques que nous avons déjà entendu et qui sont du plus mauvais effet. N’oubliez pas que le recruteur vous annonce une réponse négative pour ce poste à un moment précis. Si son choix a été difficile entre vous et la personne sélectionnée, peut-être a-t-il prévu de conserver votre dossier pour vous recontacter en cas de besoin ?

2. Ne donnez pas l’impression d’être abattu

Dans le même esprit, ne donnez pas l’impression d’être démoralisé par cette nouvelle, surtout si vous visez des postes à responsabilité. Vous risqueriez de passer pour quelqu’un qui ne sait pas surmonter l’échec.

…avancez !

Passer les obstacles

Il est important de savoir contourner les obstacles

3. Demandez des informations pour vous améliorer

Nous vous recommandons de poser très simplement la question suivante “Puis-je savoir ce qui, dans mon profil ou à l’entretien, a joué en ma défaveur ?”. De cette manière, vous demandez implicitement au recruteur de vous donner les points sur lesquels vous devrez travailler ou être vigilent pour la suite de vos recherches. Les réponses peuvent être de deux types :

  • Soit votre profil était le bon, mais l’autre candidat présentait un atout de taille que vous n’aviez pas. Une sorte de petit plus qui a fait pencher la balance en sa faveur
  • Soit vous avez commis une ou plusieurs erreurs

Dans tous les cas, vous aurez appris quelque chose et aurez pu avoir un retour concret sur votre candidature. C’est très instructif !

4. Proposez-vous en tant que solution alternative

N’hésitez pas à remercier le recruteur de vous avoir reçu (si vous avez été bien reçu bien entendu!), et si le recruteur vous avoue que vous avez manqué le poste de peu, réaffirmez votre attrait pour celui-ci et pour la société. Indiquez que votre disponibilité reste entière en cas de besoin. Vous pouvez procéder directement au téléphone si le recruteur vous a donné sa réponse oralement, ou en réponse de mail si vous avez reçu une réponse négative par email ou courrier. Le but n’est pas de jouer au “lèche bottes” mais de prévoir l’éventualité où la personne retenue à votre place ne ferait pas l’affaire ! En effet, la plupart des contrats de travail sont soumis à période d’essai. Pendant celle-ci, employeur comme employé peuvent mettre un terme au contrat… et donc entrainer de nouveau un recrutement. Beaucoup de petites structures, pour limiter les frais de recrutement, feront de nouveau appels aux candidats déjà reçus.

5. Quoi que vous fassiez, n’oubliez pas que le recruteur :

  • A un réseau et qu’entre recruteurs, il arrive de s’envoyer et de se recommander des candidats
  • N’est pas marié à son entreprise et qu’il est possible, même si très peu probable, que vous le recroisiez un jour en entretien
  • N’a pas forcément fait le bon choix en vous écartant !