--> -->

Qualités / défauts, points faibles : que répondre en entretien d’embauche

Rubrique Réussir un entretien d'embauche - © 2010 Alertemploi

Quelles sont vos qualités, quels sont vos défauts ? Quels sont vos points faibles ? Ces deux questions symbolisent à elles seules le concept de question piège en entretien d’embauche. Il est quasiment impossible d’y répondre sans préparation préalable. Quelques conseils pour trouver des pistes de réponse.

Qualités / défauts, une question piège ?

Beaucoup de personnes pensent qu’un recruteur est une sorte de psychologue à l’affut de vos moindres faits et gestes. Ce genre de question contribue à diffuser cette image. Pourtant, bien souvent, ces questions vous sont tout simplement posées soit :

  • parce que le recruteur souhaite … réellement connaitre vos qualités et défauts
  • parce que le recrutement est confié à une personne dont ce n’est pas forcément le métier et qu’elle a toujours entendu dire “qu’un recruteur posait forcément la question”
  • dans la majorité des cas, pour savoir si vous êtes capable d’autocritique, si vous avez l’esprit de synthèse , si vous savez reconnaître vos qualités à leur juste valeur et surtout si vous serez à même de vous intégrer / imposer dans l’équipe et dans le poste

En réalité, ce n’est pas une question piège. Le piège est dans ce que vous risquez de dire si vous n’avez pas de préparation.

Comment trouver la réponse

Que des qualités, pas de défauts ? On risque de vous regarder de travers
Que des qualités, pas de défauts ? On risque de vous regarder de travers

Posez la question à vos proches

Le but n’est pas de vous faire dire “vos quatre vérités” mais de bénéficier du regard extérieur de vos proches. Demandez le à des personnes réellement proches de vous et qui vous connaissent depuis suffisamment longtemps pour vous donner des informations pertinentes.

Regardez vous dans un miroir

Une autre méthode, qui a l’avantage de ne pas devoir vous exposer aux critiques des autres, consiste à utiliser la technique du miroir. Demandez vous ce qui vous agacerait si vous deviez travailler avec… votre clone. Pour ce qui est des qualités, demandez vous ce qui, à votre sens et dans votre personnalité, fait que vous pensez être un candidat intéressant pour le poste à pourvoir.

Rappelez vous les reproches que vous faisaient vos anciens employeurs

Pas question de considéré comme du pain béni les remarques de vos anciens responsables mais de récapituler les points de votre comportement qui vous ont systématiquement été reprochés.

Ne vous trouvez pas que des qualités

N’oubliez pas, on plaît plutôt par d’agréables défauts que par des qualités essentielles; les grandes vertus sont des pièces d’or, dont on fait moins usage que de la monnaie.” N’ayez pas peur d’annoncer des défauts tant qu’ils ne sont pas directement contradictoires avec le poste visé (on verrait mal un Responsable des Ressources Humaines dire qu’il a le défaut de très mal vivre les situations de conflit, ou un Commercial qu’il ne sait pas vendre).

Ne faites pas non plus comme la majorité des candidats qui ne se trouvent que de faux défauts. “Je suis trop perfectionniste”, “Je m’implique trop dans mon travail” sont les deux réponses que nous entendons le plus souvent et qui passent plus pour de la fausse modestie que de l’auto-critique.

Si vous ne trouvez vraiment aucun défaut… vous en avez un gros : vous ne savez pas vous remettre en question.

Quelques exemples de réponses

Qualités

Nul doute que vous trouverez facilement des qualités à vous attribuer. Implication, capacité à se remettre en cause, à innover, dynamisme, persévérance, sociabilité, rigueur, créativité, leadership sont autant de termes que vous pouvez employer s’ils vous correspondent.

Défauts

Donnez en un ou deux. Dans tous les cas, ne soyez pas catégorique. Il est préférable de dire que l’on peut “parfois manquer de rigueur” plutôt que l’on “n’est pas rigoureux(se)”.

Lorsque vous annoncez un de vos défauts, n’oubliez pas de le nuancer et d’y mettre une touche positive. “Je suis tête en l’air, du coup, j’ai trouvé une parade et ne me déplace plus sans mon calepin, c’est très efficace.”

Parmi les défauts, on peut : manquer de poigne, être timide, être sensible au stress, manquer de recul, etc.

Préparer mais pas réciter

Evitez de prendre l’air d’être supris(e) par la question pour finalement vous lancer dans la récitation de votre préparation. Pour le coup, la spontanéité sera votre meilleure qualité.

Préparez-vous mieux que les autres !

De nombreux candidats auront répondu aux mêmes offres que vous, la différence, en plus du CV, se fera lors de l’entretien. Préparez-vous mieux que les autres pour maximiser vos chances de décrocher l’emploi qui vous est proposé.

L’ouvrage L’entretien d’embauche en 202 questions : … toutes les bonnes réponses pour décrocher le job nous a semblé très utile et documenté. Il vous prépare à la quasi totalité des situations que vous pourrez rencontrer face à un recruteur pour que vous puissiez avoir le répondant et les arguments qui feront la différence. Un ouvrage très concret réalisé par des professionnels et qui vous donnera les moyens de vous préparer au mieux à l’entretien.